MASSAGE GAY PARIS

LE MASSAGE THAILANDAIS

Je vous dis tout !

LE MASSAGE THAILANDAIS : VOUS SAUREZ TOUT !

Le massage très pêchu !

Le massage Thaïlandais présente des similarités avec le massage Ayurvedique. Rien de plus normal, car le premier s’inspire profondément du second. En réalité, on doit donc dire que le massage thaï est d’origine indienne. Il a été si populaire en Thaïlande qu’on y lui attribue cette origine. C’est surtout dû à la fascination de sa population pour la médecine traditionnelle indienne, « l’ayurveda », et Chinoise. Sa création remonte à 2500 ans.

 

Depuis, il est devenu incontournable pour bon nombre de personnes à travers le monde. 

Comme il s’inspire des mêmes principes que le massage ayurvédique, on retrouve donc le concept de « prana ». Selon cette philosophie, le corps est parcouru par cette énergie vitale. Celle-ci a pour rôle d’assurer l’harmonie dans l’ensemble du corps. Lorsqu’elle est trouble, cela cause un déséquilibre et affaiblit le système immunitaire. Le massage va donc simplement restaurer l’équilibre. 

 

On parle alors de soin complet du corps, ce massage aide notamment à calmer toute forme de douleur physique et allège également le mental. Cette massothérapie permet également de prévenir l’apparition de bon nombre de troubles. Tour d’horizon !

LE MASSAGE THAILANDAIS : UNE TECHNIQUE BIEN SPÉCIFIQUE !

Un petit mal pour un grand bien !

Ainsi la technique thaïlandaise diffère des autres en ce qu’elle se base sur plusieurs types de massages traditionnels ou modernes. 

  • Le massage nuad tao ou au niveau du pied : ici, le masseur s’occupe seulement des pieds. Il s’aide d’une baguette pour atteindre des points précis comme avec l’acuponcture. Il y a un petit rituel qu’il suit  avec minutie, dont le 1er geste est le nettoyage les pieds du massé.

  • Le massage toua ou du corps : cela semble assez étonnant, mais, durant le massage du corps, le massé porte un pyjama spécial en coton. Le massothérapeute ne touche donc pas directement le corps de ce dernier. Par conséquent, il est obligé de faire preuve de vigueur dans ses gestes ce qui est parfois difficile à supporter pour le massé. Il peut dans ce cas demander au masseur plus de douceur. 

  • Le massage nuad nam man ou massage avec huile : qui consiste à masser avec une huile de massage, tout le corps. Les effets de ce massage sont alors décuplés : il est beaucoup plus relaxant et subtil. 

  • Le massage nuad samounpaille ou massage thaï avec des plantes : à la place du bâton ou de l’huile essentielle, on utilise tout simplement des plantes en compresse. Il s’agit bien évidemment de plantes spécifiques.  

  • Le massage érotique : c’est un massage des parties érogènes du corps. Il est bien évidemment réservé à un public averti. Le but est de faire découvrir au massé son corps et lui faire atteindre l’orgasme. 

LE MASSAGE THAILANDAIS : UNE SEANCE AUX 1001 PROPRIÉTÉS ! 

Vous saurez tout !

Les bienfaits du massage thaïlandais sont indéniables, les voici :

 

Bienfaits physiques : 

  • Calme les maux de tête 

  • Rend les muscles et les articulations plus souples 

  • Régule la tension artérielle 

  • Calme les douleurs au niveau des articulations et du dos

  • Lutte contre les problèmes de jambes lourdes et de varices. 

Bienfaits psychiques et psychologiques :

  • Redonne de la force en cas de fatigue 

  • Aide à lutter contre les insomnies 

  • Chasse le stress, les crises d’angoisses, l’anxiété et toutes autres formes de troubles émotionnels

LA SÉANCE DE MASSAGE THAILANDAIS : ÉTAPE PAR ÉTAPE !

Renouvellement total de l'énergie

Comme on l’a cité précédemment, durant une séance de massage thaï, le massé garde ses habits. Il faudra néanmoins que ces derniers soient souples et aérés. Les résultats resteront les mêmes si le patient se déshabille complètement. Être nu permet de se mettre plus à l’aise. Bien évidemment l’huile utilisée pour le massage ne laisse pas de trace sur les vêtements. 

Comme pour les autres massages, il se pratique sur un matelas, un tatami, une table spéciale ou encore un lit au matelas semi ferme. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, le masseur doit discuter avec son massé. De cette manière il comprendra mieux les problèmes de ce dernier et pourra lui dresser un profil ayurvédique. Grâce à cela, il effectuera un massage beaucoup plus personnalisé. 

Le massothérapeute commence donc par la plante des pieds. Celle-ci tient une place importante dans la médecine indienne et chinoise. Elle est considérée comme l’origine du prana. Les guérisseurs d’antan détectaient les troubles du métabolisme en la palpant. Le corps tient en équilibre grâce à elle. 

Pour le massage à proprement parler, le masseur effectue diverses frictions et pressions sur les zones à masser. Pour ce faire, il se sert de ses mains, des coudes ou encore de ses genoux sans parler de ses outils. Certaines manœuvres peuvent paraître déroutantes, l’importante est d’avoir une entière confiance en son masseur ! Parfois, ce dernier invite son patient à adopter des positions insolites pour un meilleur résultat. La séance se termine par le massage de la tête et du cuir chevelu. 

Il est normal de se sentir fatigué après la thérapie. Mais on ressent en général une sensation de détente et de bien-être. On ressent une toute nouvelle énergie qui parcoure le corps. Le massé gagnera en vitalité après une bonne nuit de sommeil. 

LE MASSAGE BAILINAIS : A QUI S’ADRESSE-T-IL ?

À éviter dans les cas suivants :

Il n’y a pas de risque particulier à pratiquer le massage à la thaïlandaise. Il est recommandé à tout le monde. Il est toutefois déconseillé : 

  • En cas de grossesse

  • En cas de problème cardio-vasculaire, de peau, d’os (fractures par exemple)

  • Pour les enfants de moins de 6 ans

LE MASSAGE THAILANDAIS : L’ANECDOTE HISTORIQUE !

Humm humm

On le sait déjà, la Thaïlande n’est pas le berceau du massage thaïlandais. Il vient d’Inde qui a en quelque sorte importé sa culture et ses croyances à travers ses médecins et moines bouddhistes. Le massage a été populaire du temps des siamois. Il est tout à fait logique qu’il soit transmis aux générations suivantes à travers le temps. Des écoles et des temples ont vu progressivement le jour pour pérenniser cette tradition. Ce massage s’appelait à l’époque le « Nuad Bo » ram » ou « technique de pression ancestrale ». Il existe encore des écoles, comme celle créée en 1830 par le Roi Rana III, qui se spécialise en la matière en Thaïlande, à Wat Phô à Bangkok. C’est en 1960 que ce massage a commencé à conquérir toute l’Europe surtout après l’édition d’un livre en anglais qui vantait ses vertus. Alors, vous êtes prêt ?

POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS, C'EST SIMPLE !

Contacte-moi par message (whatsapp au +336 6 62 22 58 90) en indiquant :

Je te réponds le plus vite possible avec le plus grand des Plaisirs !

Whatsapp : +33 6 62 22 58 90   |   karim@massage-gay-paris.fr

© 2020-2025 by Karim Ach. (c) Tout droit réservé.