MASSAGE GAY PARIS

LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE

Je vous dis tout !

LA REFLEXOLOGIE PLANTAIRE C’EST QUOI AU JUSTE ?

Le massage cocooning par excellence !

Les pratiques de la médecine douce bénéficient d’un véritable engouement de la part du public depuis quelques années. Parmi elles, la réflexologie plantaire, celle-ci profite d’une immense popularité en raison de ses nombreuses vertus. En effet, elle combat divers maux du quotidien à l’instar de la fatigue, du stress, et des douleurs lombaires.

La réflexologie plantaire regroupe plusieurs disciplines vieilles de 5 000 ans. Elle résulte de la tradition chinoise, japonaise et indienne. Le principe demeure assez rudimentaire, car on considère le pied comme une représentation miniaturisée du corps humain. Cela signifie donc que chaque surface correspond à une partie ou à un organe du corps. 

Selon cette technique, on recense plus de 7 000 terminaisons nerveuses sur la voûte plantaire. Une pression précise sur les zones sensibles permet ainsi d’envoyer au cerveau des messages pour rétablir l’homéostasie (équilibre du métabolisme). L’objectif du thérapeute se résume ainsi à la recherche d’une autoguérison et autorégulation du massé. 

Sur les pieds, on comptabilise généralement 92 zones de réflexes qui sont des points de massage par pression. En travaillant sur ces parties, il est possible de stimuler le système digestif, nerveux, circulatoire, génital, respiratoire. On peut également toucher certaines parties du corps responsable de la vue, de l’audition, de l’équilibre ou du gout.  

La réflexologie constitue donc un accompagnement d’un traitement soit pour renforcer son efficacité soit pour atténuer les effets secondaires. Il s’agit d’une technique à des fins de rééducation et non d’un massage de bien-être. 

LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE : UNE MÉTHODE DOUCE 

Une technique enveloppante

Les techniques de la réflexologie plantaire sont restées les mêmes depuis des millénaires. Voici un ensemble de méthode la plus employée par les spécialistes :

 

  • La rotation du pied 

Le masseur saisit d’une main la partie inférieure du tibia qui se trouve au-dessus de la cheville. L’autre main prend le haut du pied. Il tourne ensuite le pied vers le sens d’une aiguille d’une montre. Il augmente l’amplitude de ses mouvements en étirant le pied. Cette opération peut durer quelques minutes afin d’assouplir les articulations. 

  • Le lissage relaxant 

Le réflexologue fait glisser ses mains sur le dessus, au-dessous et sur les côtés du pied. Ensuite il travaille ensuite la partie basse de la jambe et autour de la malléole de la cheville de la même manière. Ces mouvements permettent rapidement d’augmenter le flux sanguin dans les membres inférieurs.  

  • Le massage du métatarse 

Le spécialiste utilise dans cette technique ses pouces. Il les place sur la face plantaire au niveau de l’avant-pied. Ensuite, il les fait glisser du centre vers les bords. Il répète l’opération plusieurs fois et opère de minuscules changements de direction. 

Pour avoir plus d’effets, il utilise également ses poings pour masser la zone charnue de la partie antérieure de la plante du pied. Il réalise quelques mouvements circulaires en se déplaçant vers le talon. Cette technique aide à assouplir les tissus et à dynamiser l’ensemble des zones de réflexes. 

  • L’écartèlement du pied 

Le masseur place ces deux pouces sur la ligne centrale du pied. Il appuie fort et les écarte de manière à ouvrir le pied. Il revient ensuite à la position de départ. 

  • Le lissage de la ligne centrale 

Ici, la technique est assez simple, on imagine qu’il y a une ligne verticale sur le pied. On effectue ainsi des mouvements simples et rapides suivant cette ligne (de haut en bas et de bas en haut) avec les pouces. L’intensité de la pression dépend de ce que souhaite le massé (rééducation, rééquilibrage, antistress). 

  • La vrille alternée

Le spécialiste place le talon dans chacune des paumes de la main. Il presse la cheville et exécute rapidement un basculement de l’extrémité du pied de droite à gauche. Le mouvement doit être fluide pour procurer un sentiment de détente.   

  • La rotation des orteils avec étirement du pied 

La première main du masseur soutient le pied, alors que le pouce et l’index de l’autre main saisissent un des orteils. Il le fait ensuite tourner plusieurs fois suivant le sens d’une aiguille d’une montre. Il réalise cela pour tous les autres orteils. Cette technique en réflexologie augmente la flexibilité des orteils et stimule également les points de réflexes correspondants (le cou, la tête et les épaules). 

  • L’étirement du pied et la tension 

La première main du thérapeute se trouve sur le bord interne du pied, le second se place sur le bord externe. Il pousse ainsi ses mains vers des directions opposées en maintenant une pression plus ou moins intense. Il exécute les mouvements en accélérant le geste. On peut alors sentir une certaine douleur.   

 

Il s’agit ici que d’un aperçu global des méthodes utilisées. Elles peuvent donc varier en fonction du but recherché. De plus, il n’y a pas d’ordre précis à suivre, car chaque spécialiste possède leurs propres particularités qu’ils ont pu développer au fil de leurs expériences. 

LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE : DE MULTIPLES BIENFAITS

Le massage californien et ses bienfaits :

Le massage des pieds aurait de multiples vertus pour l’organisme. Les scientifiques Barbara et Kevin Kunz ont mis en évidence quatre bienfaits de cette technique : 

  • Calmante et relaxante (antistress).

  • Stimulante (sur les organes et les systèmes). 

  • Antidouleur (mesures palliatives). 

  • Apaisante (pour de nombreux symptômes). 

 

Pour plus de pression, sachez que la réflexologie plantaire : 

  • Diminue l’anxiété 

Une étude menée en 2002 a pu démontrer que 67 femmes ménopausées ayant reçu 9 séances de réflexologie, avaient notifié une baisse de 50 % de l’anxiété. La technique possède donc un effet antistress palpable. 

  • Réduis les maux de tête 

Des chercheurs danois ont analysé les effets de la réflexologie sur les personnes victimes de céphalées. Un des résultats publiés dans the « Alternative Therapies » en 1999 indique que le massage des pieds permettait d’améliorer l’efficacité d’un traitement contre les migraines.

  • Lutte contre le diabète de type 2 

Jusqu’à maintenant, aucune étude n’a permis de démontrer que la réflexologie plantaire influençait le taux de glycémie dans l’organisme. Cependant, une recherche publiée dans la revue « Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine » mettait en évidence l’efficacité de la réflexologie pour diminuer les effets du diabète type 2 (sensibilité thermique, réduction de la douleur). 

  • Réduis les symptômes de la dysménorrhée     

Plus de la moitié, des femmes souffrent de douleurs avant, durant et après leurs règles. Selon une étude de L’Université des sciences médicales d’Isfahan (Iran), la réflexologie plantaire diminue l’intensité des douleurs durant la période menstruelle.

  • Aide à guérir la sinusite 

L’École de médecine de l’Université du Wisconsin aux États-Unis ont mené une étude dans laquelle, les chercheurs ont déduit que la réflexologie possède des impacts significatifs sur l’infection chronique des sinus. 

  • Stimule le système nerveux et la circulation sanguine 

Les pieds abritent énormément de terminaisons nerveuses qui sont reliées aux autres parties du corps. La réflexologie plantaire permet de stimuler ces terminaisons et de les maintenir en alertes. De plus, le massage de la voûte plantaire favorise également la circulation sanguine et le drainage lymphatique.   

LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE : DÉROULÉ D’UNE SÉANCE

Une relaxation absolue

Pour atteindre l’effet escompté, la séance d’une reflexologie plantaire doit suivre quelques étapes. Ces dernières varient en fonction des praticiens et du massé, cependant on compte généralement :

 

L’entretien 

La réflexologie plantaire commence généralement par une entrevue. Cela permet ainsi au spécialiste de connaître précisément les antécédents médicaux du massé. C’est également le moment d’expliquer les raisons de la visite ou encore les attentes. Il s’agit d’une étape importante dans la mesure où le réflexologue pourra personnaliser ses prestations par rapport aux besoins. 

La séance proprement dite  de réflexologie plantaire   

Après avoir nettoyé convenablement les pieds, le massé s’installe sur une table de massage les pieds nus. Il est important de porter des pantalons amples ou des jupes pour la gent féminine. Cela permettra au spécialiste d’atteindre plus facilement les mollets.

Le praticien emploie souvent des huiles essentielles ou des huiles végétales en fonction de l’objectif recherché. Il arrive également qu’une simple lotion puisse faire l’affaire. 

Le massage commence par un effleurement général, les gestes sont lents et doux. C’est un préliminaire pour préparer les pieds pour la suite. Cela permet aussi au spécialiste d’identifier vaguement les nœuds dans les organes et dans les parties du corps. 

Il travaille ensuite sur les points particuliers en utilisant une des méthodes précitées un peu plus haut. Il stimule les parties adéquates avec des pressions plus ou moins intenses selon l’effet recherché. Selon la tradition ancestrale chinoise, un appui fort et maintenu dénoue les tensions alors qu’un appui relâché réactive le flux énergétique dans l’organe en question. 

La durée et la fréquence 

Dans la majorité des cas, la durée d’une séance se situe entre 45 minutes et 1 h 30 minutes. Mais cela varie en fonction de certains paramètres comme l’âge, la morphologie, de l’effet recherché. 

Pour ce qui en est de la fréquence, elle dépend de l’objectif. Par exemple, une seule séance suffit pour évacuer le stress accumulé. Par contre, pour apaiser les symptômes d’un trouble chronique (mal de dos) les séances peuvent être nombreuses (une séance par semaine).       

La réflexologie plantaire serait aussi efficace pour prévenir certains changements (de saison, de fuseaux horaires, de travail). Une séance mensuelle serait alors efficace en guise de prévention contre les perturbations à venir. 

LE MASSAGE CALIFORNIEN : A QUI S'ADRESSE T-IL?

Quelques exceptions

La réflexologie plantaire s’adresse à tout le monde, car il ne présente aucun risque important. Même un bébé âgé de quelques semaines peut recevoir cette pratique. 

Cependant, elle est déconseillée pour certains troubles comme : 

  • La phlébite ou la thrombose (formation de caillot de sang pouvant se migrer vers les poumons ou le cœur) 

  • L’hémophilie (anomalie de la coagulation sanguine) 

  • Les problèmes cardiaques graves (insuffisance cardiaque ou arythmie) 

  • Les maladies infectieuses en cours (mycose, panaris)  

  • Les blessures profondes sur les membres inférieurs 

 

Le massage des pieds n’est pas recommandé aussi pour : 

  • Les femmes enceintes (les trois premiers mois) 

  • Les personnes présentant un cancer (sauf si le massage est conseillé par un professionnel de santé en tant que soin palliatif) 

  • Les personnes suivant une médication lourde 

  • Les personnes ayant subi récemment une greffe d’organe

 

En cas de doute, mieux vaut toujours demander l’aval de son médecin. 

LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE : LA PETITE HISTOIRE 

Aux origines du massage

 Entre 1960 à 1970, la médecine commence sa modernisation : au-delà de l’aspect purement moléculaire des traitements, vient en effet les aspects émotionnels et psychologiques. Elle devient plus humaine. Aussi quelques professionnels de la médecine veulent mettre en pratique une approche a 360° à l’institut Esalen. C’est là que naît le massage californien qui fait alors partie de toute une panoplie de méthodes innovatrices. Celui-ci combine en réalité les bases de différents types de massage comme le massage suédois et japonais. C’est une certaine Margaret Elke qui en a trouvé et appliqué l’idée. Le « touché du cœur » a connu ensuite un franc succès en Europe lorsque Mme. Elke décide de s’y installer en 1970 et proposer sa massothérapie. Il ne s’appelle alors plus le Massage Esalen (dont le nom a été déposé) mais « californien ». D’ailleurs, si vous dites à un américain « massage californien », il ne saura pas de quoi vous parlez !

La réflexologie plantaire nous vient directement de plusieurs pays ou de civilisations. Mais, l’histoire montre qu’elle est pratiquée pour la première fois en Égypte ancienne. Effectivement, elle était symbolisée sur de nombreuses fresques murales qui se trouvaient dans la tombe d’un physicien égyptien en 2330 av. J.-C.

 

En Chine, la réflexologie était pratiquée depuis 4500 ans sous le règne de l’empereur Huang DI. Comme en Égypte, elle se trouve dans un écrit traditionnel chinois « NEI CHING » dans lequel, il est considéré comme une technique d’examination des pieds ? Elle s’est ensuite intégrée à la culture, car elle partage le même principe avec l’acupuncture. Raison pour laquelle, elle est appelée « acupuncture sans aiguilles »

 

En Inde, la réflexologie reçoit une signification religieuse. Cette place prestigieuse s’explique certainement par les signes qui se trouvent sur les pieds de Vishnu, un Dieu hindou. Ces symboles représentent l’harmonie et l’unité de tous les éléments de l’univers, tels que le soleil, l’arbre, etc. Ces signes possèdent une analogie avec l’anatomie humaine. Ainsi, d’après la tradition, si l’on exerce des pressions sur la plante des pieds, on rétablit l’équilibre dans le corps humain. 

Il a fallu attendre au XIXe siècle pour que les neurologues britanniques découvrent une théorie scientifique basée sur la réflexologie plantaire en Europe. À cette époque, les scientifiques avaient conçu des cartographies qui établissent un lien entre les organes internes avec les zones des pieds. En Allemagne, un docteur Dr Alfons Cornelius démontre que la pression exercée sur des pieds soulage d’autres parties du corps. 

Aux États unis, on attribue le succès de l’approche occidentale de la réflexologie au travail du DR William Fitzgerald. En effet, ce scientifique avait prouvé que le massage exercé sur les mains et sur les pieds apaise le corps humain, d’où l’appellation « thérapie des zones ». Il transmet ensuite ses connaissances à d’autres scientifiques qui n’hésitent pas à développer la pratique. 

Actuellement, la pratique de la réflexologie plantaire reste diversifiée. Si les pays nordiques la considèrent comme une thérapie corporelle, ou elle fait partie des soins complémentaires, ce n’est pas le cas des autres. En Allemagne, elle fait l’objet d’un cursus, car il faut posséder un diplôme d’État avant de la pratiquer. Quant à la France, elle reste très appréciée par la population. 

POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS, C'EST SIMPLE !

Contacte-moi par message (whatsapp au +336 6 62 22 58 90) en indiquant :

Je te réponds le plus vite possible avec le plus grand des Plaisirs !

Whatsapp : +33 6 62 22 58 90   |   ka-ach@live.com

© 2020-2025 by Karim Ach. (c) Tout droit réservé.